L’entreprise

  • Contribue à l’insertion professionnelle du jeune en formation
  • Favorise la transmission des compétences et l’accompagnement de l’apprenti(e) par le maitre d’apprentissage
  • Donne les moyens nécessaires à la réussite de la formation pratique dans l’entreprise

Le Maitre d’Apprentissage

 

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’apprenti sera automatiquement suivi dans ses activités par un tuteur, nommé « Maître d’Apprentissage ». Il est désigné comme étant le responsable de la formation de l’apprenti, un référent l’encadrant dans ses activités quotidiennes à l’aide du livret d’apprentissage fourni par le CFA.

Le maitre d’apprentissage doit pendant toute la durée du contrat, donner la possibilité à son apprenti de développer ses propres capacités professionnelles. Il doit connaître l’environnement réglementaire du contrat d’apprentissage et appréhender parfaitement sa fonction professionnelle de formateur.

 

Les conditions pour être maitre d’apprentissage :

  • Être salarié de l’entreprise
  • Être titulaire d’un diplôme, ou titre, du même domaine professionnel et d’un niveau au moins équivalent à celui visé par l’apprenti et d’une année d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti
    ou Justifier de deux années d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti et être d’un niveau au moins équivalent.

 

Les missions du Maitre d’apprentissage

  • Accueillir l’apprenti dans l’entreprise,
  • Avertir l’apprenti de l’ensemble des règles et usages internes à l’entreprise,
  • Guider l’apprenti dans la découverte du métier,
  • Organiser le poste et le bon déroulement du travail de l’apprenti,
  • Suivi du parcours de formation de l’apprenti, de l’acquisition des compétences professionnelles et des résultats obtenus,

[Source : www.travail.gouv.fr ]

L’apprentissage est aujourd’hui une opportunité de former un jeune aux méthodes de travail, au fonctionnement interne ainsi qu’a la culture de l’entreprise.

Toutes les entreprises du secteur privé peuvent signer des contrats d’apprentissage et accueillir des apprentis. Le code du Travail permet de débuter un contrat 3 mois avant la date du début de la formation et jusque 3 mois après le début de celui-ci.

 

Cependant, une condition doit être respectée :

Organiser l’apprentissage de manière constructive. Tous les éléments mis en place pour le bon déroulement de la formation de l’apprenti (équipements, techniques de travail, hygiène et sécurité, compétences du maître d’apprentissage) doivent être adaptés au mieux pour l’entrée en formation de l’apprenti.

 

Embaucher un apprenti, devient un avantage favorable à ne pas négliger :

  • Il s’agit d’une aide supplémentaire pour répondre aux besoins et attentes de l’entreprise.
  • Il peut devenir un futur collaborateur parfaitement opérationnel et disponible
  • Il devient une personne de confiance
  • Il existe des possibilités d’aides à l’embauche (exonération de charges sociales, primes régionales…)

Les aides à l’embauche

 

Les aides destinées aux entreprises embauchant des apprentis permettent à l’employeur des exonérations de cotisations sociales, à un crédit d’impôt et des aides financières.

 

 

Aide pour l’embauche d’un travailleur handicapé

L’employeur et le salarié handicapé peuvent demander une aide de financement à l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) .
Cette demande s’effectue dans les 3 mois suivant l’embauche.

 

 

Aide unique aux employeurs d’apprentis

Une seule et unique aide financière, intitulée « Aide unique aux employeurs d’apprentis ». Cette aide unique est destinée aux TPE et PME de moins de 250 salariés qui recrutent un apprenti préparant un diplôme (ou un titre professionnel de niveau inférieur ou égal au bac).

L’aide financière peut atteindre jusqu’à 4 125€ pour la 1ère année du contrat, 2 000€ pour la 2ème année et 1 200 € pour la 3e année.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette aide ? Cliquez ici

 

 

Exonération de cotisations sociales

Pour toutes les entreprises, durant toute la durée du contrat, l’employeur est exonéré des charges sociales à Exonération partielle ou totale des cotisations patronales et salariales, légales et conventionnelles selon la taille de l’entreprise, sauf :

 

  • de la cotisation patronale d’accidents du travail et maladie professionnelle ;
  • certaines cotisations prévues par des conventions collectives.
  • La CSG et la CRDS ne sont pas dues par l’apprenti.

Crédit d'impôts

Pour toutes les entreprises --> 1600 € la 1re année --> 2200 € apprentis reconnus TH

Prime à l'apprentissage

Entreprise de -11 salariés --> 1000 € min par année de formation

Aide TPE Jeune apprenti

Entreprise de -11 salariés --> forfait de 4400€ la 1ère année, si l'apprenti a -18 ans à la signature

Aide au recrutement apprenti supplémentaire

Entreprise de - 250 salariés --> 1000€ min à l'embauche par les régions, si 1er recrutement d'apprentis ou embauche supplémentaire d'apprentis

Exonération des charges sociales

Pour toutes les entreprises --> Exonération partielle ou totale des cotisations patronales et salariales, légales et conventionnelles selon la taille de l'entreprise

betforwardperir.xyz betforward-shart.com betforward.com.co 1xbete.org 1xbet-ir1.xyz 1xbet-1xir.com takbetir2.xyz yasbetir1.xyz 1betcart.com 1kickbet1.com 4shart.com hattrickbet1.com hazaratir.com winbet-bet.com manotobet.net betfa.cam 2betboro.com